Actualisé 27.10.2019 à 11:33

Tennis«Qu'il soit exceptionnel pour me battre»

Roger Federer insiste: «il veut ce dixième titre à Bâle» contre Alex De Minaur mais «aborde cette finale relax» (15h). Interview.

von
Mathieu Aeschmann
Bâle
C'est le vrai «Fedexpress» à St-Jacques.

C'est le vrai «Fedexpress» à St-Jacques.

Keystone

Roger Federer, vous voilà qualifié pour une quinzième finale à Bâle. Et on a presque l'impression que ça n'a jamais été aussi facile

Vous dîtes ça parce que Stan s'est retiré; donc je n'ai eu que trois matches à gagner. La vérité c'est que, malgré le nombre, je ne trouve toujours pas normal de me retrouver en finale des Swiss Indoors. Chaque année, il y a des gens qui me disent: «on a pris des billets pour les demies, pour la finale». Eux sont certains qu'ils me verront. Pas moi. En indoor, les marges sont très fines. Pour moi, il n'y a rien d'acquis. C'est une magnifique surprise de pouvoir rejouer encore une fois pour le titre ici.

Il y a une scène de Rocky II où il part courir dans les rues de Philadelphie et tous les enfants le suivent. Où iriez-vous courir à Bâle dimanche matin et comment réagirait la population?

(Sourire) J'irais courir le long du Rhin ou dans la vieille ville. Mais je ne vais plus faire de footing avant les matches depuis mes années juniors; quand mon coach me le demandait pour que je sois bien réveillé. Donc aucune chance de me voir partir à travers Bâle Mais je pense que les gens se contenteraient de dire: «tiens, c'est Roger».

Vu de l'extérieur, Alex De Minaur ressemble à un Lleyton Hewitt 2.0. Est-ce que vous partagez cette impression?

Bon d'abord, je n'aime pas trop entendre qu'un joueur est le clone d'un ancien champion, comme ce fut le cas pour moi avec Sampras. Mais c'est vrai que Lleyton est le premier à avoir gagné en défendant sur rapide et, en ce sens, il y a des similitudes avec De Minaur. Ce dernier défend, contre, passe. Ses jambes sont parmi les plus rapides du circuit et, comme Lleyton, sa prise à plat fait qu'il absorbe bien la vitesse de l'adversaire. En plus, je le trouve très à l'aise sur les surfaces rapides comme celle de Bâle. Donc c'est vrai, je m'attends à un match un peu similaire à mes duels contre Hewitt. Mais bon, Lleyton c'était quand même Lleyton.

Dans quel état d'esprit êtes-vous avant cette finale qui pourrait être synonyme de record?

Je me sens bien. Je n'ai aucun souci physique et je suis relax. J'ai adoré remporter Halle pour la dixième fois en juin. Et je veux vraiment y parvenir ici. Mais cet objectif ne me crispe pas. En fait, je veux me concentrer sur moi-même et obliger De Minaur à sortir un match exceptionnel pour me battre. S'il y parvient, comme ce fut le cas avec Del Potro, ça sera ok. Mais alors je veux qu'il soit exceptionnel. Mon but est de le placer devant cette obligation.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!