Actualisé 27.02.2020 à 13:49

Bande dessinée

Quand Astérix se frottait à un certain... Coronavirus

Dans «Astérix et la Transitalique», sorti en 2017, le héros affronte un méchant nommé Coronavirus à travers l'Italie.

de
joc

On connaissait déjà les pouvoirs visionnaires des créateurs des «Simpson», qui avaient notamment prédit l'élection de Donald Trump, la victoire de l'Allemagne à la Coupe du monde de football, la fin de «Game of Thrones» ou encore le design de l'iPod. Grâce à «L'Est Républicain», on apprend que le Gaulois le plus célèbre du monde aussi, a des dons de voyance.

Dans «Astérix et la Transitalique», sorti en 2017 et créé par Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, Astérix et Obélix affrontent en effet un méchant nommé... Coronavirus. Tout au long de l'histoire qui se déroule en Italie, les deux héros ont maille à partir avec ce conducteur de char apparaissant sous les traits d'Alain Prost.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!