Football - France: Quand Benaglio doit réconforter un coéquipier

Actualisé

Football - FranceQuand Benaglio doit réconforter un coéquipier

Rien ne va plus à Monaco, qui a encore perdu, même après s'être séparé de Thierry Henry. Une descente aux enfers qui touche particulièrement un joueur formé au club.

par
Sport-Center

Samedi soir, l'AS Monaco avait un match important au calendrier, à Dijon chez le barragiste potentiel de Ligue 1. Le club monégasque s'était séparé de son entraîneur Thierry Henry et était dirigé par son adjoint Frank Passi, en attendant le retour aux commandes de Leonardo Jardim, viré trois mois plus tôt. Vous suivez? Les joueurs non plus...

A Dijon, les joueurs de la Principauté ont encore été battus (2-0) et s'enfoncent toujours plus au classement. Une situation qui ne semble pas affecter outre-mesure la nuée de mercenaires venus prendre de gros chèques sur le Rocher, mais qui a le don de faire mal aux éléments formés au club.

Ainsi, après la rencontre, le défenseur central Benoît Badiashile (17 ans) a craqué et n'a pu retenir ses larmes. Le jeune homme, dont le frère Loïc (20 ans) est gardien et son coéquipier, a dû être consolé par Diego Benaglio, cerbère remplaçant ce soir-là. Une preuve d'amour du maillot que les fans monégasques ont beaucoup apprécié.

Ton opinion