Football - France: Quand Cantona s'invite dans la présidentielle
Actualisé

Football - FranceQuand Cantona s'invite dans la présidentielle

L'ancien génial No 7 de Manchester United s'est invité dans la campagne électorale française. Et il ne veut pas que du bien à François Fillon.

par
rca

Peu avant l'Euro 2016, Eric Cantona avait lancé un rocher dans une flaque d'eau, en critiquant vertement Didier Deschamps: «Benzema est un grand joueur, Ben Arfa est un grand joueur. Mais Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu'il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille n'est mélangé avec quelqu'un, vous savez. Comme les Mormons en Amérique.»

Cette attaque avait fait suite à celle de Karim Benzema, non-sélectionné pour le Championnat d'Europe en France. Le No 9 du Real Madrid soupçonnait alors le sélectionneur des Bleus «d'avoir cédé à une partie raciste de la France». Cette fois, Cantona va encore se trouver quelques détracteurs. A propos de la présidentielle française, il a taclé par derrière François Fillon, comme un vulgaire supporter de Crystal Palace.

«La France est un pays vraiment étrange. Si vous êtes accusé, vous êtes exclu indéfiniment de l'équipe nationale de football mais vous pouvez encore vous présenter à l'élection présidentielle. François Fillon a un jour suggéré d'annuler un match si des gens manquaient de respect à l'hymne national. Je suggère que nous annulions l'élection quand les candidats se montrent irrespectueux envers la morale et l'éthique. Merci.»

Ton opinion