Quand De Niro se rendait à Berlin-Est en auto-stop
Actualisé

Quand De Niro se rendait à Berlin-Est en auto-stop

Berlin - Robert De Niro a révélé dimanche qu'il s'était rendu pour la première fois à Berlin en 1964 en auto-stop, traversant l'ex-Allemagne de l'Est.

L'acteur américain avait alors une vingtaine d'années.

«Je voulais me rendre à Berlin, je voulais venir ici pour voir la situation», a-t-il dit en marge du Festival cinématographique de Berlin, où il présente «»The Good Shepherd», en lice pour l'Ours d'or.

A l'époque, les auto-stoppeurs tentés par l'aventure se réunissaient souvent dans les stations-services ou les «checkpoints» situés juste à l'ouest du Rideau de fer.

De Niro était alors fasciné par la Guerre froide et la division de Berlin. La ville symbole de la division de l'Europe, dit-il, le hantait et lui faisait peur. «C'était comme un autre monde, il y avait ce mur, cette séparation. C'était fascinant, terrifiant et fascinant.»

«The Good Shepherd» (Le bon berger), qu'il a réalisé, a pour contexte les origines de la CIA et s'achève en 1961. De Niro envisage de tourner deux suites, la première allant de la construction du mur de Berlin en 1961 à sa destruction, en 1989, la seconde couvrant les années qui ont suivi.

(ats)

Ton opinion