Sport: Quand des ados dansent du hip-hop sur les pointes

Actualisé

SportQuand des ados dansent du hip-hop sur les pointes

Une vidéo devenue virale sur la Toile présente ce nouveau style, lancé aux Etats-Unis et baptisé hiplet. Explications.

par
adu
Les mouvements sont complexes, car ils sont tous effectués en équilibre.

Les mouvements sont complexes, car ils sont tous effectués en équilibre.

photo: Kein Anbieter/Instagram / @homerhansbryant

Voir des ballerines se déhancher et s'adonner au booty shake, c'est désormais possible, grâce à un nouveau style de danse hybride: le hiplet. Contraction des mots hip-hop et ballet, il est pratiqué par une troupe d'adolescentes du Chicago Multicultural Dance Center aux Etats-Unis.

C'est Homer Hans Bryant, directeur de cette école, qui a imaginé ce mélange étonnant et dynamique, il y a plusieurs années. L'idée était de faire une proposition pertinente et attrayante pour les jeunes, a-t-il dit dans l'émission télévisée «Good Morning America». Le résultat a été découvert récemment par le grand public grâce à des vidéos postées sur Instagram et Facebook. Elles dévoilent divers pas de danse sur le titre «If it ain't Love» de Jason Derulo. Les gens ont très vite été séduits. L'une des vidéos a été vue par plus de 8,4 millions de personnes dans le monde.

«C'est magnifique et supercréatif!» a réagi une internaute. «La danse ­moderne n'a pas de limites, comme les mouvements du corps», constate une autre fan.

La particularité du hiplet, c'est que les déplacements se font uniquement sur la pointe des pieds, comme en danse classique. Cela demande un entraînement spécifique pour muscler les jambes, les chevilles et travailler son équilibre. Sur Instagram, le compte @homerhansbryant montre que les filles s'exercent notamment grâce à des minitrampolines. La persévérance est de mise pour ensuite réussir à ­enchaîner des mouvements fluides.

Le passage du groupe dans l'émission «Good Morning America»:

Ton opinion