Quand faut y aller, faut y aller...
Actualisé

Quand faut y aller, faut y aller...

Soudainement pris de nausée, Sir Elton John a brièvement dû interrompre dimanche soir un concert en Australie. «J'ai pensé qu'il valait mieux que j'aille dégueuler dans les toilettes plutôt que sur le premier rang», a-t-il expliqué à un public médusé.

Le rocker de 59 ans allait entamer l'un des grands classiques de son répertoire «Crocodile Rock», quand il a quitté la scène à toute vitesse, lors du premier concert de sa tournée australienne à Brisbane (nord-est), a indiqué l'agence de presse locale.

Il est réapparu cinq minutes plus tard et a confié aux 15.000 spectateurs qu'il avait soudain été pris d'un besoin de vomir.

Son guitariste, Davey Johnstone, a improvisé un solo en l'absence du rocker, qui n'a pas hésité à fournir au public d'appétissants détails sur sa sortie précipitée.

L'incident s'est produit deux heures après le début du concert. De retour sur scène, le rocker a repris là où il s'était arrêté et a terminé les dernières 45 minutes de son spectacle sans encombres. Une porte-parole de la tournée a indiqué qu'Elton John souffrait de grippe intestinale. (ap)

Ton opinion