La chronique de Marine: «Jojo Rabbit»: Quand Hitler mange de la licorne
Actualisé

La chronique de Marine: «Jojo Rabbit»Quand Hitler mange de la licorne

Cette semaine, Marine vous parle de «Jojo Rabbit», une comédie improbable sur la guerre et le nazisme.

par
Marine Guillain

Découvrez dans la vidéo ci-dessus ce que nous avons pensé de «Jojo Rabbit», comédie satirique sur le nazisme réalisée par le Néo-Zélandais Taika Waititi. Si vous préférez la lecture, voici un texte avec le résumé du film et la critique.

Hitler, un chouette copain

Jojo (Roman Griffin Davis), 10 ans, a une bouille d'ange. Il participe avec son copain Yorkie à ce qui, de loin, ressemble à un camp scout. De près, il s'agit en fait d'un camp d'entraînement mené par un colonel intransigeant (Sam Rockwell), où l'on apprend aux gosses à se battre, à faire exploser des objets, à tuer ou encore à brûler des livres. Eh oui, Jojo est un fervent nazi, décidé à se débarrasser des juifs: pour le bien de son pays, pour faire partie du club. Et il échange des conseils avec son meilleur ami imaginaire, un certain Hitler… Un jour, le garçon découvre que sa mère (Scarlett Johansson) cache une jeune juive (la prometteuse Thomasin McKenzie) chez eux...

Osé, provoc, absurde, décalé: «Jojo Rabbit» l'est sans aucun doute. C'est sûrement cela qui a séduit le public du Festival de Toronto, qui lui a décerné un prix. Sauf que pour traiter de l'horreur avec humour, il faut savoir y faire (prenez Roberto Benigni et «La vita è bella» ou Charlie Chaplin avec «Le dictateur»). Taika Waititi, lui, rate le coche. Tout cloche, à commencer par le fait que ce sont des Américains qui jouent des Allemands. Les interprétations de Scarlett Johansson et de Roman Griffin Davis créent le malaise. De plus, rien n'est drôle. Le cinéaste néo-zélandais avait les ingrédients pour bien faire: l'originalité, la raillerie, le scénario (adapté d'un roman), le casting; mais c'est comme s'il les avait jetés ensemble dans un bol et servis tels quels, en oubliant de les mélanger.

La chronique ciné de Marine: «Star Wars»

Cette semaine, nous avons invité des lecteurs à voir «Star Wars» pour qu'ils nous donnent leur avis sur ce dernier épisode de la saga

La chronique ciné de Marine: «Last Christmas»

Cette semaine, découvrez ce que nous avons pensé du film «Last Christmas». En plus, nous avons invité des lecteurs pour qu'ils nous donnent leur avis

La chronique ciné de Marine: «La reine des neiges 2»

Le retour de la chronique ciné de Marine: cette semaine, découvrez ce que nous avons pensé du film «La reine des neiges 2»

La chronique ciné de Marine: «Le Mans 66»

Le retour de la chronique ciné de Marine: cette semaine, découvrez ce que nous avons pensé du film «Le Mans 66» de James Mangold

La chronique ciné: «Nous finirons ensemble»

Revue cinéma sur «Nous finirons ensemble» de Guillaume Canet

Chronique ciné de Marine: «Avengers Endgame»

Nouvelle chronique pour les sorties cinéma. Cette semaine, Marine nous donne son avis sur «Avengers Endgame».

«Jojo Rabbit»

De Taika Waititi. Avec Roman Griffin Davis, Thomasin McKenzie, Scarlett Johansson. Sortie mercredi 29 janvier 2020. *

Ton opinion