Actualisé 06.06.2018 à 13:21

Procès de l'inceste«Quand il y a un doute, on acquitte»

Le Vaudois, père de huit enfants, recourt contre sa condamnation à 18 ans de prison. Son avocat estime que la Cour a voulu compenser l'inaction des services sociaux par une sanction exemplaire.

Et s'il n'avait rien fait? Et si le doute ne devait pas mieux lui profiter? Et si cet homme de 41 ans, en exécution de peine, avait été jugé trop sévèrement par le Tribunal criminel d'Yverdon (VD)?

C'est tout l'enjeu de l'appel que l'avocat du père, condamné pour avoir abusé de ses huit enfants, a déposé auprès du Tribunal cantonal.

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!