Publié

Mise au pointQuand Jamel demandait à Macron de «fermer sa gueule»

Dans un livre, une journaliste raconte une scène incroyable survenue lors d’un dîner organisé par Luc Besson.

La journaliste de l’Opinion Corinne Lhaïk a publié aux éditions Fayard, «Président cambrioleur» le 25 novembre dernier. Dans cette enquête autour de la personnalité du président français, elle raconte une anecdote savoureuse datant de 2016, époque où Emmanuel Macron était candidat et François Hollande, président de la République.

Nous sommes à l’automne 2016 et le candidat, qui a quitté le ministère de l’Economie pour se consacrer à sa campagne présidentielle, est invité à dîner chez le producteur de cinéma Luc Besson. A la table se trouve entre autre Nicolas Hulot, qui sera plus tard ministre de l’Ecologie au début du mandat d’Emmanuel Macron, et Jamel Debbouze.

Après «une opération reniflage» auprès de l'écologiste, Emmanuel Macron tente de se rapprocher de l’humoriste selon le récit de la journaliste. «On parle aussi banlieues et Macron se lance dans un discours formaté, sur la formidable énergie de ses jeunes habitants», raconte ainsi Corinne Lhaïk. C’est à ce moment que Jamel a recadré celui qui sera élu président quelques mois plus tard. «Ecoute, monsieur le ministre, tu vas fermer ta gueule», aurait lancé l’humoriste coupant le candidat dans son élan. «C'est dit sur le ton de la blague, mais l'apprenti ès quartiers est renvoyé dans ses buts», explique la journaliste dans son livre…

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
103 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Gotha

10.12.2020 à 23:14

Debbouze a été intronisé par le lobby des producteurs du show-biz parisien, malgré qu'il aurait poussé quelqu'un sous un train. Il l'a assurément grande ouverte et il n'amuse plus grand monde, sauf lui. Opportunisme quand tu nous tiens...

Éric

10.12.2020 à 21:12

Ce n’est ni drôle ni intéressant... ni jubilatoire, donc à l’image de ce soi-disant comique

Rien à di

10.12.2020 à 18:14

Centième comm !