«Quand je me regarde à la télé ça me fait mal!»
Actualisé

«Quand je me regarde à la télé ça me fait mal!»

Laurence Boccolini, présentatrice du «Maillon Faible» sur TF1 a cassé sa carapace et expliqué pourquoi elle est obèse et ce qui la fait souffrir au quotidien.

Qui ne connait pas la phrase devenue célèbre «Vous êtes le maillon faible, au revoir!» ? Prononcée froidement par Laurence Boccolini, impassible, dans son émission au moment d'éliminer un candidat, cette phrase s'accorde avec le personnage joué par la présentatrice qui se veut sec et sévère.

En réalité, Laurence Boccolini est une femme douce et tendre, affligée par son impossibilité d'avoir des enfants. Elle s'est livré dans le magazine «Télé Loisirs» au sujet de cette peine qui l'afflige au quotidien: «C'est une douleur de tous les jours, vous savez : attendre cinq ans, huit ans, pour adopter. C'est très concret, l'attente: c'est se réveiller chaque matin avec une chambre d'enfant désespérément vide, ce sont aussi les copines qui tombent enceintes et qui n'osent même pas vous le dire. Je ne suis pas en train d'adopter. Je termine un parcours médical, qui aura duré quatre ans. C'est beaucoup de douleur, beaucoup de chagrin. Et beaucoup de poids pris à cause des médicaments. Quand je me regarde à la télé, ça me fait mal. Mais, fort heureusement, avec mon mari nous sommes très soudés.»

Laurence Boccolini a cependant affirmé que c'était la première et dernière fois qu'elle parlait de ce sujet. Elle a affirmé avoir voulu s'exprimer «pour les femmes qui souffrent» dont elle «fait partie».

Compil Maillon Faible envoyé par hakim93200

Ton opinion