Actualisé 20.04.2006 à 21:57

Quand l'élève fixe le salaire du prof

Dès l'an prochain les enseignants de Floride recevront leurs augmentations et primes en fonction des résultats scolaires de leurs élèves.

C'est l'examen d'Etat, déjà utilisé pour déterminer si les élèves ont le niveau requis, qui servira d'échelle. Les écoles récompenseront leurs meilleurs professeurs (10% du corps enseignant) en leur octroyant une augmentation de salaire de 5%. Pour un enseignant qui, en Floride, gagne environ 41 578 dollars par an (53 000 fr.), cela représente plus de 2000 dollars (2550 fr.).

C'est le Washington Post qui le révèle. Les écoles de Floride recevront bientôt leurs augmentations et primes en fonction des résultats scolaires de leurs élèves. Dès l'an prochain, c'est l'examen de contrôle des connaissances, déjà utilisé pour déterminer si les élèves ont le niveau requis, qui servira d'échelle.

Actuellement, selon les scores des étudiants, les écoles touchent des primes jusqu'à 1000 dollars (1276 fr.), répartis entre les professeurs et le personnel.

Bien sûr, les syndicats d'enseignants protestent. Les écoles réduisent la durée des vacances afin de disposer de plus de temps pour préparer les examens. Les parents se plaignent du surcroît de devoirs engendrés par ce test.

Peut-on imaginer ce système en Suisse? «Les syndicats ne s'opposent pas à l'évaluation des enseignants, mais refusent de la relier au salaire, confie Jean-François Steiert, président de la Conférence des secrétaires généraux des départements de l'Instruction publique romande. A Renens, l'enseignant d'une classe à majorité d'élèves étrangers gagnerait moins que son collègue de Pully, zone plus aisée. C'est un système inégalitaire.»

Giuseppe Melillo

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!