Actualisé

Festival Fifog 2013Quand l'Orient envahit les cinémas

La 8e édition du Festival international du film oriental de Genève se déroulera du 12 au 21 avril 2013.

par
Catherine Magnin

Quelques images tirées des films projetés au Fifog 2013

Révolutions, conflits, crises. Tels sont les termes qui viennent à l'esprit quand on parle de Maghreb, d'Iran, de Yémen, de Liban ou de Palestine. Mais c'est une autre réalité­ que veut mettre en évidence la 8e édition du Festival international du film oriental de Genève. Une dizaine de jours durant, ce sont la musique et l'humour qui feront vibrer les écrans autour de films, majoritairement récents, d'Orient ou sur l'Orient. Il ne s'agit pas de taire les problèmes et les drames, mais de mettre en évidence la vivacité de la création en tant que force­ de résistance.

Festival international du film oriental de Genève

Du 12 au 21 avril 2013.

Zoom sur le Liban

Passé la période noire de la guerre civile, le cinéma libanais connaît une nouvelle jeunesse, que le Fifog met en évidence. Au programme: une dizaine de titres. On retiendra, du côté de la fiction, «Taxi Ballad», ou les petits bonheurs de Youssef, qui veut devenir le meilleur chauffeur de taxi de Beyrouth (film projeté en présence de son réalisateur, Daniel Joseph). Côté documentaire, «Marcedes» raconte l’histoire du Liban à travers celle de la Mercedes Ponton modèle 180. On savourera aussi des courts métrages, dont le truculent «To Baalbek».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!