Quand la minimale devient maximale
Actualisé

Quand la minimale devient maximale

BIENNE – En dévastant la Coupole avec une performance live tellurique, Basteroid a prouvé qu'il était bel et bien le «Analoges Dancefloor Tekmonster» annoncé.

En faisant appel à plusieurs DJ locaux très orientés minimale, le collectif Overdose a proposé un warm-up de qualité avant la déferlante Electronicat et Basteroid. Quand le Français est arrivé sur scène toutes griffes dehors, le public était déjà fin prêt à recevoir ses riffs assassins et ses vocaux félins. Ce fut ensuite au tour de l'Allemand de prendre le contrôle des machines et prouver qu'il n'a aucune leçon à recevoir en matière de techno mentale et efficace. Les clubbers ont continué à danser jusqu'au petit matin, encore sous le choc de ce live colossal qui promet de beaux jours à la minimale.

(jeb)

Ton opinion