Coronavirus: Quand le Covid-19 mène à l'absurde
Publié

CoronavirusQuand le Covid-19 mène à l'absurde

L'application scrupuleuse des directives des autorités sanitaires amène le sport suisse à des extrémités qui confinent au cocasse...

par
Florian Müller
Dimanche à Birsfelden (BL), les spectateurs du basket devaient rester à 2 m l'un de l'autre.

Dimanche à Birsfelden (BL), les spectateurs du basket devaient rester à 2 m l'un de l'autre.

Keystone

Le problème avec le principe de précaution, c'est qu'on ne sait jamais vraiment où s'arrête le bon sens et où commence l'absurde. Ainsi, la semaine prochaine, le FC Bâle affrontera l'Eintracht Francfort en Allemagne, lors du match aller des 8es de finale de l'Europa League, dans une Commerzbank-Arena pleine comme un oeuf. Le retour au Parc Saint-Jacques, à quelque 300 km de là, devrait pour sa part se dérouler à huis clos. Comme si un virus s'arrêtait aux frontières.

Toujours en football, les organisateurs de la Coupe de Suisse, dont les quarts de finale ont été repoussés cette semaine, ont décidé de maintenir le tirage au sort des affiches des demi-finales prévu jeudi soir à 22 h 30, dans l'unique but, lit-on sur le site officiel de l'ASF, de «pouvoir réfléchir aux possibles scénarios pour la poursuite de la planification de la saison». Voilà qui va bien faire avancer le schmilblick.

Les ligues inférieures ne sont pas non plus épargnées par les mesures liées au coronavirus. Si la tenue des matches dépend des autorités locales, certains cantons exigent que les spectateurs présents soient répertoriés sur une liste nominative, afin de garantir leur traçabilité en cas de contamination. Simple comme bonjour.

Le basketball suisse connaît lui aussi son lot d'absurdités. Dimanche à Birsfelden (BL), lors du duel entre les Starwings et Fribourg, les organisateurs ont sorti leur double-mètre pour vérifier que la distance de sécurité entre spectateurs était respectée en tribunes. Sur le banc de touche, en revanche, les basketteurs étaient serrés comme des sardines, épaule contre épaule...?

Ton opinion