Foot - Ligue 1: Quand le journal «L'Equipe» ne veut froisser personne

Actualisé

Foot - Ligue 1Quand le journal «L'Equipe» ne veut froisser personne

Lundi dernier, au lendemain du choc entre le PSG et l'OM, le quotidien sportif a publié deux Unes, différentes pour chacun des clubs.

par
ads

Comment vendre des journaux à Marseille lorsque l'OM s'est incliné face à son rival de toujours? Lundi, «L'Equipe» a peut-être trouvé la parade: la Une du quotidien sportif français était différente selon les régions.

La version parisienne saluait la performance du PSG à la mode Qatar, avec un titre accrocheur («Paris met l'OM à genoux»). Dans le même temps, si vous achetiez «L'Equipe» à Marseille, un titre «L'OM méritait mieux» tentait de vous consoler.

Ce «double-visage», mis au jour par des utilisateurs du réseau Twitter, a fait jaser en ce début de semaine sur la toile. Si le procédé est courant pour les hebdomadaires, certains s'interrogent sur l'honnêteté intellectuelle de traiter d'un même événement sous deux angles différents.

Procédé connu depuis 2009

La rédaction en chef du journal s'est justifiée auprès du site Arrêt sur images, qui s'est indigné du procédé. «Cette technique est utilisée depuis 2009, dès que l'actualité sportive s'y prête. Pour le cas de l'édition de lundi, la décision était prise bien avant le début de la rencontre. Seule une déconvenue majeure d'une des équipes aurait pu nous faire changer d'avis», a fait savoir Fabrice Jouhaud, directeur des rédactions de «L'Equipe».

«Ces deux manchettes n'ont pas pour fonction d'informer, mais de plaire, de consoler, d'offrir au lecteur exactement la caresse qu'il attend. Imagine-t-on, après une même manif, une même grève, le même journal titrer, selon les kiosques et les quartiers, sur son succès ou son échec ?», s'était interrogé Arrêt sur Images.

Le résumé du match en vidéo

Ton opinion