Basketball: Quand «le Monstre» devient Père Noël
Actualisé

BasketballQuand «le Monstre» devient Père Noël

Regardez la réaction de cette jeune fille au moment de recevoir les chaussure du «Greek Freak», Giannis Antetokounmpo.

par
Sport-Center
C'était Noël avant l'heure pour cette jeune fille, qui a pu poser à côté de son idole Giannis Antetokounmpo, après s'être fait offrir sa paire de chaussures.

C'était Noël avant l'heure pour cette jeune fille, qui a pu poser à côté de son idole Giannis Antetokounmpo, après s'être fait offrir sa paire de chaussures.

DR

C'était Noël avant l'heure, dans la nuit de dimanche à lundi, pour cette jeune fille venue assister à l'écrasante victoire des Bucks de Milwaukee contre les Indiana Pacers (117-89). À la fin du match, elle a en effet vu s'approcher celui qui terrorise toutes les défenses de la NBA, le MVP de la dernière saison: son idole Giannis Antetokounmpo.

Or, si «le Monstre grec» (The Greek Freak) a fait pleurer la demoiselle, c'est de joie en lui offrant ses chaussures. Clairement paralysée par l'émotion, la jeune fan a ensuite eu le droit à un moment de calme et une photo pour reprendre ses esprits. Une preuve de plus que celui qui n'en finit plus de progresser - 45,1% à trois points en décembre - fait vraiment tout juste depuis son arrivée en NBA. Favori à sa succession au titre de MVP, le Grec est en effet en train de porter les Bucks vers les sommets. La franchise du Wisconsin passera d'ailleurs Noël en tête de la Ligue (27-4).

«Je n'étais pas programmé pour ça»

«La chose la plus importante, c'est de rester humble, ce qui n'est pas facile quand on gagne 60 matches et le titre de MVP, déclarait-il samedi à «L'Équipe» après une victoire contre New York. Mais comme ma famille et moi le réalisons, je ne devrais pas être là aujourd'hui. Quelqu'un comme Anthony Davis ou LeBron James, oui. Ils étaient No 1 de la draft, donc il était prévu qu'ils soient là. Mais moi, je n'étais pas attendu à lutter face à ces monstres. Donc je prends du plaisir dans ma progression. Je vois les tirs que je rentre maintenant et que je ne mettais pas il y a quelques années; ça me procure énormément de joie.»

Un monstre qui se transforme en Père Noël, ce n'était pas tellement prévu non plus... Et les Milwaukee Bucks champions NBA?

M.A.

Ton opinion