Amuse-Bush II: Quand le président effraie la chancelière

Actualisé

Amuse-Bush IIQuand le président effraie la chancelière

En bon copain, George Bush fait un petit massage du dos à Angela Merkel...

En plein milieu d'une séance du G8 en juillet 2006 à Saint-Petersbourg en Russie, Bush gratifie soudain Angela Merkel d'un massage à la nuque.

«Not amused!»

La chancelière allemande n'a pas vraiment apprécié l'humour à la texane... Les uns trouvent la petite blague du président américain plutôt sympa et ne comprennent pas la vive réaction de la chancelière allemande tandis que les autres estiment que ce genre de plaisanterie est déplacée dans le cadre d'une rencontre au sommet et donnent donc raison à Angela Merkel.

pbl/pim

Ton opinion