Actualisé 25.04.2017 à 14:37

GenèveQuand le skate inspire les arts classiques

Le skatepark de Plainpalais accueillera à l'automne un spectacle inédit, mêlant la danse aux chorégraphies des riders du cru.

von
tpi
Le théâtre éphémère aura la forme d'un diamant.

Le théâtre éphémère aura la forme d'un diamant.

La Compagnie urbaine

La culture classique descend dans la rue. Et joue avec elle. Directeur artistique de La Compagnie urbaine et danseur de ballet de formation, Nicolas Musin a imaginé et monté un grand show autour du skatepark de la plaine de Plainpalais, au cœur de Genève. Le spectacle ZUP – pour zone urbaine prioritaire – fera dialoguer les codes de la danse et ceux des riders, qu'ils pratiquent le skate, le roller ou le BMX.

Il y aura seize représentations, entre le 20 septembre et le 11 octobre. Une structure temporaire en bois sera construite pour accueillir 700 spectateurs. L'angle des gradins sera important, «pour proposer un regard plongeant sur la scène et créer un vertige urbain», explique Nicolas Musin. Quarante artistes s'y produiront, venus du monde entier et, pour certains, de Suisse. Des danseurs et riders locaux, dont le bowl de Plainpalais est le terrain de jeu quotidien, ont ainsi été intégrés non seulement au show, mais également au processus de création artistique.

Partenaire de l'événement, la Ville de Genève a mis gratuitement le site à disposition de la compagnie. «La culture ne se résume pas au Grand Théâtre; elle doit aller à la rencontre d'autres publics, peut-être intimidés par l'idée de pousser la porte de l'opéra. La culture doit se démocratiser», a appelé le maire Guillaume Barazzone en saluant l'initiative.

Le budget total de l'événement, qui ne bénéficie d'aucun financement public direct, s'élevait à 2,3 millions de francs. Mais la Loterie romande et un mécène privé anonyme ont décidé de financer à part égale la construction de la structure en bois, faisant dégonfler la note.

La genèse du projet en vidéo. (Images: La Compagnie urbaine)

Show mêlant danse et skate à Genève

Le genèse du projet de Zone urbaine prioritaire, spectacle qui aura le skatepark comme scène.

Plainpalais, zone de sécurité prioritaire

La semaine dernière, une association d'usagers du skatepark tirait la sonnette d'alarme. Via une pétition, elle dénonçait les faits de violence et le trafic de drogue qui pourrissent l'ambiance à proximité directe du site. Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, un jeune homme s'est d'ailleurs fait poignardé alors qu'il passait la soirée autour du bowl. Guillaume Barazzone, chargé de la sécurité en Ville, a expliqué avoir coordonné les efforts de la police municipale avec la gendarmerie cantonale afin de faire de la plaine de Plainpalais dans son ensemble, et pas uniquement le skatepark, une zone prioritaire en matière de surveillance. «Il n'est pas question que des jeunes y soient au contact de dealers», a-t-il martelé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!