Le DVD de la semaine: Quand les Afro-Américains se moquent du racisme
Actualisé

Le DVD de la semaineQuand les Afro-Américains se moquent du racisme

Alors que la fracture raciale tend à s'élargir outre-Atlantique, une comédie, inédite en Suisse romande, s'amuse à tordre le cou aux clichés sur le sujet.

par
Catherine Magnin

Quel est le point commun entre Sam, Lionel, Troy et Coco? Tous sont Noirs, tous fréquentent une université dont les étudiants sont majoritairement Blancs. Mais il y a des nuances. Sam, métisse, a pris fait et cause pour les Noirs, qu'elle défend bec et ongles au micro de son émission de radio, «Dear White People». Lionel n'est pas seulement noir, il est aussi gay, combinaison à laquelle personne n'est habitué. Troy est le fils du doyen, qui le pousse à fréquenter des Blanches. Et Coco cherche simplement à tirer profit des deux camps.

C'est donc une quête d'identité dans le sens général du terme, au-delà du clivage de la couleur de peau, qui est à l'œuvre dans «Dear White People». Ce premier film intelligent, voire érudit, de Justin Simien refuse de s'enfermer dans les clichés (la bande originale, par exemple, est surtout rythmée par du Tchaïkovski, du Schubert ou du Beethoven) et évite les pièges du discours professoral ou moralisateur.

Certains ont vu en Simien le digne successeur de Spike Lee («Do the Right Thing», «Malcolm X»). A nos yeux, il fait bien mieux encore, en privilégiant l'humour à l'agressivité.

«Dear White People»

De Justin Simien. Avec Tyler James Williams, Tessa Thompson, Dennis

Haysbert.

Film: ***

Bonus: **

Ton opinion