Exposition virtuelle - Quand les frontières étaient fermées
Publié

Exposition virtuelleQuand les frontières étaient fermées

Une expo virtuelle intitulée «Extra-Ordinaire» retrace la vie quotidienne lors de la fermeture des frontières pour tenter de freiner l’expansion du coronavirus au printemps 2020.

1 / 4
La majorité des points de passage étaient physiquement fermés.

La majorité des points de passage étaient physiquement fermés.

AFD
Soldats et policiers militaires ont et appelés en renfort.

Soldats et policiers militaires ont et appelés en renfort.

AFD
Le design aux couleurs vives rappelle les affiches conçues par l'Office fédéral de la santé publique

Le design aux couleurs vives rappelle les affiches conçues par l'Office fédéral de la santé publique

AFD

Le 16 mars 2020, le Conseil fédéral décrétait l’état de «situation extraordinaire» face à la pandémie de Covid-19. Entre autres mesures, il annonçait le rétablissement des contrôles aux frontières avec l’Allemagne, la France et l’Autriche. Le vendredi précédent, il avait introduit cette même mesure pour l’Italie. Depuis ce jour, l'entrée sur le territoire helvétique n'était plus possible que pour les citoyens suisses, les personnes ayant un permis de séjour ainsi que celles voyageant pour des raisons professionnelles. Parallèlement quelque 8000 militaires étaient mobilisés, dont certains pour épauler les garde-frontières. Le dispositif a été levé trois mois plus tard, le 14 juin.

Hommage à un engagement hors du commun

Cette période est racontée dans Extra-Ordinaire, une exposition virtuelle mise sur pied par le musée suisse des Douanes. «Lorsque la pandémie de coronavirus a commencé à se répandre au printemps 2020 et que les frontières ont été fermées, les collaborateurs de l'Administration fédérale des douanes (AFD) ont été mis à rude épreuve et ont dû dans certains cas assumer de nouvelles tâches qui ne leur étaient pas familières», se souvient Maria Moser-Menna, directrice du musée des Douanes. Elle a alors eu l’idée de documenter le travail de l'AFD durant cette phase de la pandémie et de donner un visage à l'engagement «extra-ordinaire» de ses collaborateurs, explique-t-elle dans un communiqué.

Couleurs vives

Il en résulte une immersion multimédia en 17 tableaux dans un design aux couleurs vives «basé sur les couleurs des affiches relatives au coronavirus conçues par l'Office fédéral de la santé publique». Les documents et des témoignages rappellent le caractère particulier de cette période pour les douaniers, mais aussi les riverains ou les frontaliers.

«Chacun vit cette expérience de manière différente. L'exposition est donc un document historique destiné à la postérité pour conserver certaines de ces histoires et présenter la pandémie du point de vue de l'AFD. Mais il s'agissait également d'adresser un grand merci à tous nos collaborateurs et partenaires, ainsi qu'aux frontaliers et aux clients des douanes», poursuit la directrice.

L'exposition est optimisée pour les téléphones mobiles et les ordinateurs. Elle est aussi visible au Musée des douanes, situé à Gandria (TU) au bord du lac de Lugano et ouvert d'avril à octobre.

(gma)

Ton opinion

30 commentaires