«Monsters»: Quand les monstres virent poètes
Actualisé

«Monsters»Quand les monstres virent poètes

Si vous pensiez avoir tout vu en matière de film avec extra-terrestres, «Monsters» va vous surprendre.

par
ffe

Quoi de plus banal que les prémices de «Monsters»? Un photographe chaperonne la fille de son patron, aussi superficielle que sexy. Les voilà contraints de traverser une zone, entre Mexique et Costa Rica, infestée d'extraterrestres tentaculaires qui ravagent tout sur leur passage. Vu que les protagonistes se détestent, on se dit qu'ils vont finir par coucher ensemble. Comme les monstres sont vraiment monstrueux, on se demande quand ils auront le dernier mot. Mais «Monsters», premier film de Gareth Edwards, n'est ni «District 9», ni «The Mist». Il vire contre toute attente à l'œuvre poétique. Une agréable surprise.

«Monsters»

De Gareth Edwards. Avec Whitney Able, Scott McNairy.

Sortie le 1er décembre 2010.

***

Ton opinion