Actualisé 03.10.2006 à 21:13

Quand les riches narguent la police

Six Britanniques et un Polonais ont été interpellés hier matin à très grande vitesse dans le sud-ouest de la France.

Ils participaient à une course automobile réservée à de riches propriétaires de grosses cylindrées, ont indiqué les gendarmes. Le record revient au conducteur polonais, contrôlé à plus de 200 km/h sur une autoroute, alors que la chaussée était très glissante, en raison de fortes pluies qui ont noyé dans la matinée le sud-ouest de la France. Il a dû s'acquitter sur-le-champ d'une consignation de 1500 euros – la sanction maximale pour un conducteur étranger en France – pour récupérer sa Bentley et continuer le Black Carbon Rally.

Les participants de cette course doivent relier Kent (GB) à Milan en passant par Bordeaux, Barcelone et... Genève. Les six autres automobilistes, tous Britanniques, interpellés au volant de Porsche, de Ferrari et d'autres modèles de luxe, ont quant à eux écopé d'une amende de 90 euros. «A cause de la pluie, on n'a pu en contrôler qu'un seul, à 165 km/h», a expliqué un gendarme rappelant que la vitesse est limitée à 110 km/h sur autoroute par temps de pluie.

A Lille, le 17 octobre, une Porsche 911 Turbo et une Ferrari 360 Modena, saisies lors d'une course similaire en 2004, seront vendues aux enchères.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!