Actualisé 02.09.2014 à 15:31

SériesQuand les stars du cinéma s'emparent de la télé

Le festival Tous Ecrans mettra l'accent sur les cinéastes qui se tournent vers les fictions télé. Un terrain qu'ils affectionnent de plus en plus.

de
Mathilde Jarry

Quel est le point commun entre Sam Mendes, Danny Boyle et Guillermo del Toro? Ces trois réalisateurs de films sont passés du cinéma aux ­séries télé. De quoi mettre leur travail à l'honneur lors du prochain festival Tous Ecrans qui se déroulera en novembre à Genève. Les fans auront notamment la possibilité de découvrir pour la première fois en Suisse la fiction d'horreur de del Toro, «The Strain».

Les réalisateurs ne sont pas les seuls à passer du grand au petit écran. Matthew McConaughey («True Detective»), Kevin Spacey («House of Cards») et dernièrement Keanu Reeves ont tous sauté le pas. «La télé est devenue un nouvel espace de liberté pour ces professionnels du cinéma», explique Mireille Berton.

Tout le monde y trouve son compte

Selon cette spécialiste des séries, professeure à l'Unil, «depuis 1990, les séries ont ­gagné en qualité et en inventivité». Un savoir-faire qui résulte d'une volonté des chaînes américaines, particulièrement celles payantes, de se distinguer de leurs concurrents en proposant des programmes originaux. De quoi titiller acteurs et réalisateurs, qui «fuient la logique hollywoodienne axée sur la production de franchises et les impératifs de rentabilité, au détriment de la qualité du scénario», livre Mireille Berton.

Beaucoup se sont donc lancé, pour leur plus grand bonheur, car les séries «offrent des rôles complexes qui se développent sur une longue durée». Et les fans, qui se réjouissent de retrouver ces personnages qu'ils considèrent comme de «véritables compagnons», sont comblés.

La bande annonce de «The Strain»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!