Internet: Quand l’IA filtre les bruits parasites des appels vidéo

Publié

InternetQuand l’IA filtre les bruits parasites des appels vidéo

Google Meet essaie de rattraper les outils de vidéoconférence concurrents avec une nouvelle fonctionnalité.

par
man
Google élimine les bruits de fond des vidéoconférences.

Google élimine les bruits de fond des vidéoconférences.

Google

Dans la guerre que se livrent les services de vidéoconférence, Google Meet vient d’abattre une nouvelle carte. Après avoir annoncé sa gratuité pour tous en mai, la plateforme a commencé à déployer une nouvelle fonctionnalité d’élimination automatique des bruits parasites, comme celui du clavier, lors d’un appel vidéo.

Annoncée en avril, cette nouveauté, qui rappelle l’extension pour navigateur Chrome Krisp, est réservée aux clients de la suite professionnelle GSuite, d’abord sur sa version en ligne, puis sur l’app iOS et sur Android.

Pour développer ce système d’intelligence artificielle, Google a eu recours à l’apprentissage supervisé. L’IA s’est entraînée sur des réunions internes de Google ainsi que sur des vidéos YouTube.

La concurrence se muscle

Il y a quelques jours, Microsoft, de son côté, a augmenté à 300 le nombre maximal de participants à une réunion sur sa solution Teams, contre 250 jusqu’ici. Au début du mois, la firme a aussi étendu à la version gratuite de sa plateforme la possibilité de programmer des réunions.

Ces deux concurrents essaient de rattraper leur retard face à Zoom, qui a récemment annoncé avoir atteint les 300 millions de participants quotidiens à des réunions en avril, contre 10 millions fin 2019.

Ton opinion

3 commentaires