LIGNE DE SÉCURITÉ - Quand puis-je dépasser un automobiliste qui roule lentement? 
Shutterstock
Publié

LIGNE DE SÉCURITÉQuand puis-je dépasser un automobiliste qui roule lentement?

Il est interdit de franchir les lignes de sécurité continues, c’est bien clair. Mais qu’en est-il lorsqu’un véhicule lent ne veut pas laisser le champ libre?

par
Olivia Solari

Question de Remo à l’équipe d’experts de l’UPSA:

Les véhicules lents doivent-ils céder la place aux conducteurs plus rapides quand cela est possible? Ou est-on condamné à se traîner de longues minutes derrière un tracteur, par exemple, quand une ligne continue interdit le dépassement?

Réponse d’Olivia Solari de l’UPSA:

Cher Remo,

Hors agglomération, les véhicules à moteur qui roulent lentement sont obligés de faciliter le dépassement aux véhicules qui les suivent. C’est ce que stipule l’article 10 alinéa 3 de l’ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR). Cela concerne notamment les véhicules à moteur lourds, c’est-à-dire de plus de 3,5 tonnes.

Afin de faciliter le dépassement, les véhicules lents doivent en premier lieu longer le plus possible le bord droit de la chaussée. Notons qu’il s’agit là d’une obligation générale, indépendante de la vitesse de circulation des véhicules (art. 34, al. 1 de la loi sur la circulation routière LCR). Quand cela ne suffit pas, les véhicules à moteur lents doivent s’arrêter sur des places d’évitement adaptées afin de faciliter le dépassement par les véhicules les suivant.

Afin de faciliter le dépassement, les véhicules lents doivent en premier lieu longer le plus possible le bord droit de la chaussée.

Olivia Solari, UPSA

D’après un jugement du Tribunal fédéral, cette obligation est valable même dans les tunnels longs, bien que s’arrêter dans un tunnel ne soit autorisé qu’en cas de nécessité (art. 39, al. 3 OCR). Enfreindre l’article 10 alinéa 3 de l’OCR est passible d’une amende (art. 90, al. 1 LCR). Étant donné que l’ordonnance sur les amendes d’ordre (OAO) ne mentionne aucun chiffre à cet égard, c’est le ministère public qui fixe le montant de l’amende dans la procédure de l’ordonnance pénale. Selon les circonstances, ce genre d’infraction peut coûter très cher. Un jeune agriculteur en a fait l’expérience en novembre 2018 (voir l’article de 20 Minuten, en allemand). Comme il ralentissait la circulation sur 3,5 kilomètres sans permettre le dépassement, le ministère public lui a infligé une amende de 200 francs. À cela se sont ajoutés 320 francs de frais divers.

Mais en pratique, il sera difficile d’expliquer au conducteur du tracteur ou du véhicule lent roulant devant vous qu’il est en train d’enfreindre l’article 10 alinéa 3 de l’OCR. Donner un coup de klaxon pour signaler votre présence n’est pas toujours opportun et, tout comme les appels de phares, ce signal avertisseur n’est autorisé que si la sécurité de la circulation l’exige (art. 40 LCR et art. 29, al. 1 OCR). Si vous êtes le seul conducteur à être coincé derrière ce genre de véhicule et que vous souhaitez faire usage de votre klaxon pour lui demander de s’écarter, c’est vous qui encourez une amende (ch. 322 OAO).

Donner un coup de klaxon ou faire des appels de phares n’est autorisé que si la sécurité de la circulation l’exige.

Olivia Solari, UPSA

C’est différent si une longue file de véhicules s’est déjà formée derrière lui et que le véhicule lent pourrait sans problème se ranger sur une place d’évitement ou faciliter le dépassement d’une autre manière. Dans ce cas, au regard de la sécurité, il pourrait même être judicieux d’attirer l’attention de ce conducteur sur l’état de la circulation au moyen d’un signal avertisseur, puisque la file de véhicules ainsi formée présente le risque d’inciter les conducteurs qui arrivent derrière à entreprendre des dépassements téméraires et dangereux. Là aussi, il convient de ne recourir au klaxon que si la sécurité l’impose. L’utiliser plusieurs fois ou de façon abusive est passible d’une amende.

Bonne route!

Envoyez simplement vos questions par e-mail à l’adresse autoratgeber@20minuten.ch. Les questions d’actualité les plus intéressantes, ainsi que leurs réponses, seront publiées chaque semaine sous le prénom de l’auteur dans la rubrique Lifestyle de «20 minutes».

L’UPSA est l’association des garagistes suisses. Quelque 4000 entreprises comptant 39’000 collaborateurs au total (dont 9000 jeunes en formation initiale et continue) veillent à ce que nous puissions circuler de manière fiable, sûre et écoefficiente. L’équipe d’experts qui répond à vos questions est composée de: Markus Aegerter (Commerce et Prestations), Olivier Maeder (Formation), Markus Peter (Technique et Environnement) et la juriste de l’UPSA, Olivia Solari (Droit).

Ton opinion