La gazette de l'Euro: Quand Rooney ne se souvient pas de Marseille
Actualisé

La gazette de l'EuroQuand Rooney ne se souvient pas de Marseille

L'attaquant anglais a connu un grand moment de solitude de solitude en conférence de presse.

Wayne Rooney a été interrogé par la presse sur ses souvenirs du Stade Vélodrome.

Wayne Rooney a été interrogé par la presse sur ses souvenirs du Stade Vélodrome.

photo: Keystone

GROS DORMEURS. L'entraînement des Diables Rouges programmé vendredi à 11h a été décalé à 18h. Explication du sélectionneur Marc Wilmots: «Mes joueurs sont des lève-tard. Ils font partie de cette génération qui se couche tard et se lève tard. Ils m'ont demandé de pouvoir dormir plus longtemps... Par contre, l'entraînement de samedi est maintenu en matinée: ils veulent pouvoir regarder les matches à la TV».

EMBOURBE. Les joueurs gallois se sont présentés avec une demi-heure de retard vendredi à leur entraînement à Bordeaux, à la veille de leur match face à la Slovaquie. Et pour cause: suite à une fausse manoeuvre du pilote après l'atterrissage à Mérignac, leur avion s'est embourbé en bout de piste. Les joueurs, jamais mis en danger, n'ont pu en descendre que trente minutes plus tard.

OUBLI. Interrogé par la presse marseillaise sur ses souvenirs du Stade Vélodrome où il a joué un match de Ligue des champions en 2011 avec Manchester United contre l'OM, Wayne Rooney a connu un grand moment de solitude avant de confesser avec le sourire qu'il ne se rappelait pas de ce match. «Je ne me souviens pas d'avoir joué ici, désolé», a-t-il reconnu, confus, sous les rires de l'assemblée.

ACHARNEMENT. Twitter peut être dangereux, Jack Nex, un fan d'Exter City, l'a appris à ses dépens et redoute le pire avant l'entrée en matière de l'Angleterre. Le 18 mai 2012, ce supporteur des Foxes avait rageusement écrit sur le réseau social: «Leicester vient de recruter le buteur amateur Jamie Vardy pour 1 million de livres. Mais où va le football? Jesus Christ». Quatre ans plus tard, l'attaquant est champion d'Angleterre et en passe d'être titulaire.

Déjà chambré, le jeune homme redoute le pire alors que son message a déjà été retwitté près de 32'000 fois. «Quelqu'un a exhumé ça de mon compte et après le reste c'est de l'histoire, a-t-il déploré dans la presse anglaise. Je serai curieux de savoir qui a commencé tout ça. Quand il a marqué contre l'Allemagne, c'est devenu fou, et également quand Leicester est devenu champion. S'il marque à l'Euro, ça va encore me secouer cette affaire».

MANNSCHAFT-BEYROUTH. Bourj Hammoud, le quartier arménien de Beyrouth, est décoré aux couleurs de l'Allemagne, qui doit jouer son premier match dimanche contre l'Ukraine. Et pour cause: les députés allemands ont adopté le 2 juin une résolution reconnaissant le génocide arménien par l'Empire ottoman pendant la Première guerre mondiale, provoquant le courroux d'Ankara. «Depuis l'âge de 15 ans, je suis un supporter de Allemagne car c'est la meilleure équipe au monde, et maintenant que ce pays a reconnu le génocide, je la soutiens encore plus», assure Krevor, 45 ans, propriétaire du Kebab Mateos. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion