Actualisé 05.08.2016 à 18:23

Chez Jimmy KimmelQuand Salma Hayek raconte un match de L1...

La femme du propriétaire du Stade Rennais n'en revient pas de l'ambiance des stades de Ligue 1, bien différente de celle du Mexique, son pays d'origine.

von
Jonathan Vaucher/20minutes

L'actrice américano-mexicaine était invitée sur le plateau de Jimmy Kimmel, à la télévision américaine. Lors de l'entretien, elle a eu l'occasion de raconter l'ambiance dans les tribunes du Roazhon Park, le stade de l'équipe de Rennes, dont le propriétaire n'est autre que François-Henri Pinault, son mari.

L'actrice de 49 ans explique notamment que tous les supporters sont assis bien sagement et n'exultent pas en cas de but. «Et moi j'ai l'habitude de voir des matches au Mexique, où tout le monde devient fou (...) Et vous savez ce qu'ils disent quand il y a un but en France? Ils disent 'But' (voix timide et posée). Alors que moi, je suis comme ça: 'GOOOOOOOOOOOOOOOAAAALLLL'», raconte-t-elle, mimant l'ambiance... d'une loge VIP, «entourée de Sarkozy ou Hollande». Forcément...

La victoire contre le PSG

«Et attention, il faut pas dire 'pout' (NDLR: pute) mais 'bout' (but), c'est tout autre chose. C'est 'bout' avec un b. Car avec le p, c'est comme une prostituée mais en pire». L'actrice explique notamment qu'elle s'est un peu calmée lorsque son mari lui a montré des photos d'elle totalement hystérique devant le match, diffusées dans la presse.

«Je ne m'étais jamais vue regarder un match», avoue-t-elle, tout en révélant s'être calmée par la suite, jusqu'au match gagné contre le PSG où les Rennais avaient terminé la rencontre à 9 contre 11. «Je me suis contenue toute la rencontre mais à la fin j'ai craqué», se souvient-elle, en faisant semblant de pleurer, avec de nouvelles grimaces. Les supporters s'en souviennent aussi, elle était venue à l'époque fêter la victoire au bord de la pelouse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!