Streaming – Quand Tidal devient gratuit, Spotify ajoute les paroles
Publié

StreamingQuand Tidal devient gratuit, Spotify ajoute les paroles

La bataille du streaming musical se joue à coups de nouvelles fonctionnalités et d’adaptation des offres.

Spotify revendique plus de 380 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Spotify revendique plus de 380 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

REUTERS

Alors que certains services de streaming vidéo, en l’occurrence Netflix, augmentent leurs prix, c’est tout le contraire qui vient de se passer dans le domaine du streaming de musique. La plateforme Tidal, acquise en 2015 par le rappeur américain Jay-Z, a annoncé le lancement d’un nouveau plan tarifaire baptisé Tidal Free. Disponible pour le moment uniquement aux États-Unis, elle permet, comme son nom l’indique, d’accéder gratuitement à son catalogue de plus de 80 millions de chansons. L’écoute sera par contre interrompue périodiquement par des publicités de Tidal et la qualité du streaming limitée à 160 kbps (contre 1411 kbps pour l’abonnement Tidal HiFi et 9216 kbps pour l’abonnement Tidal HiFi Plus). Cette nouvelle offre comporte d’autres limitations, comme l’absence de mode hors connexion ou de diffusion de paroles en temps réel.

En lançant cette offre gratuite, Tidal s’attaque frontalement à Spotify en essayant d’attirer de nouveaux utilisateurs.

Enfin les paroles sur Spotify

Le leader du streaming musical vient d’ailleurs de rattraper son retard sur la concurrence, Apple Music compris, dans le domaine de l’affichage de paroles des chansons synchronisées au rythme de la musique. Après l’avoir testé pendant près de deux ans, Spotify vient enfin de déployer cette fonctionnalité chez tous ses utilisateurs, qu’ils soient abonnés payants ou gratuits, ainsi que sur toutes les plateformes où son app est disponible (Android, iOS, PC, consoles de jeux et Smart TV).

L’entreprise suédoise indique s’être associée à Musixmatch pour offrir ce service qui est disponible pour la «majorité» de son catalogue musical.

(man)

Ton opinion

0 commentaires