Euro 2020 - Quand Timo Werner se fait troller involontairement
Publié

Euro 2020Quand Timo Werner se fait troller involontairement

À l’occasion du Grand Prix d’Autriche de Formule 1, auquel l’attaquant de Chelsea assistait, une journaliste s’est méprise sur son poste. De quoi alimenter les moqueries à son égard.

par
Sport-Center
La reportrice de Sky Sports a involontairement alimenté les moqueries ciblant Timo Werner.

La reportrice de Sky Sports a involontairement alimenté les moqueries ciblant Timo Werner.

DR

Ne pas tirer sur l’ambulance, préconise l’adage. Sévèrement moqué un peu partout pour son efficacité douteuse cette saison et éliminé dès les huitièmes de finale de l’Euro avec l’Allemagne (lors duquel il n’a pas marqué), Timo Werner est une cible facile en ce moment. Comme si les critiques récurrentes à son sujet ne suffisaient pas, il a été victime d’une erreur de présentation venant d’une journaliste, sans gravité, mais qui ne sert tout de même pas son image.

La scène est intervenue ce dimanche, lors du Grand Prix d’Autriche auquel l’attaquant de Chelsea assistait. Présent sur la piste avant le départ, il répondait aux questions de Natalie Pinkham, reportrice de Sky Sports. Cette dernière, au moment de présenter son interlocuteur aux téléspectateurs, s’est rendue coupable d’une petite bourde: «Nous sommes avec Timo Werner, le gardien de Chelsea et de l’Allemagne. Comment allez-vous?» Aïe.

Le principal intéressé n’a pas bronché devant l’inadvertance ou l’ignorance de la journaliste, enchaînant directement: «Je vais bien, merci.»

Quant à Natalie Pinkham, elle est revenue après coup avec humour sur sa sortie. «Que vous le croyez ou non, je suis en fait une supportrice de Chelsea», a-t-elle commenté sur Twitter, avant d’ajouter: «Alerte info: Werner confirme l’échange de position.»

Timo Werner, lui, n’a pas fini de se faire chambrer.

Ton opinion

1 commentaire