Marseille: Quand un clip de rap devient réalité
Actualisé

MarseilleQuand un clip de rap devient réalité

En fin de semaine dernière, le corps d'un homme de 19 ans était retrouvé carbonisé dans une voiture brûlée. L'an dernier, le jeune avait tourné dans le clip d'un groupe de rap local, dans lequel il se faisait exécuter.

par
dmz

Nabil, jeune Marseillais de 19 ans, est une des victimes de la vague de règlements de comptes qui secoue la cité phocéenne depuis quelques semaines. Son cadavre a été retrouvé dans une Renault Clio incendiée, dans la nuit de vendredi à samedi.

Comble de l'ironie, le jeune homme a participé au tournage du clip du groupe Kalif Hardcore, «Marseille, la kalash», rapportent les médias français. Il y campe le rôle d'un jeune du quartier Font-Vert, exécuté par balle puis brûlé après une affaire de drogue et de menaces qui tourne mal.

Beaucoup se demandent s'il existe un lien entre les circonstances de sa mort virtuelle et celles de sa mort réelle. Mais rien ne le laisse supposer pour le moment.

Ton opinion