Football: Quand un entraîneur s’occupe lui-même d’une touche
Publié

FootballQuand un entraîneur s’occupe lui-même d’une touche

En Norvège, un match amical entre Norrköping et Elfsborg a été le théâtre d’une scène étonnante.

par
Sport-Center
Pratique quand l’entraîneur peut se muer en douzième joueur.

Pratique quand l’entraîneur peut se muer en douzième joueur.

DR

Le football professionnel ignore de moins en moins les gains marginaux. À l’instar des coups de pied arrêtés, la touche est un secteur pris très au sérieux par certaines équipes. Liverpool, notamment, avait fait appel à un entraîneur spécifique il y a deux ans.

Mais pourquoi solliciter de l’aide extérieure quand un coach peut se charger lui-même de la tâche en match?

En Norvège, lors d’un amical contre Elfsborg, Norrköping a joué à douze sur une séquence. Littéralement.

Alors que le ballon est sorti du terrain et a atterri dans ses bras, sur la touche, l’entraîneur des Bleu et Blanc l’a immédiatement lancé vers l’un de ses défenseurs.

Le pire, c’est que cette touche improvisée n’a fait l’objet d’aucune contestation du camp adverse. L’arbitre n’a pas non plus relevé l’infraction et le jeu s’est donc poursuivi comme si de rien n’était.

Le fautif, lui, semblait particulièrement satisfait de sa boutade.

Ton opinion