«Grave»: Quand une végétarienne mange de la viande crue
Actualisé

«Grave»Quand une végétarienne mange de la viande crue

Le Cinerama Empire à Genève propose quatre séances spéciales de «Grave», long métrage choc de Julia Ducournau.

par
Marine Guillain

Le film a fait sensation au NIFFF (Festival du film fantastique de Neuchâtel) la semaine dernière, ainsi qu'au Festival de Cannes en 2016, lorsqu'il avait été présenté à la semaine de la critique. «Grave», premier long métrage de la Française Julia Ducournau, raconte l'histoire de Justine (Garance Marillier), une talentueuse ado de 16 ans. Dans sa famille, tout le monde est vétérinaire et végétarien. Lorsque la jeune fille intègre l'école de médecine vétérinaire, le bizutage ne se fait pas attendre: les autres étudiants la forcent à manger de la viande crue. Un acte qui aura des grandes conséquences et révélera la vraie nature de Justine...

«Gore», «cruel», «dérangeant», «sauvage», «inclassable» sont quelques-uns des adjectifs qui reviennent chez les critiques français pour décrire cette oeuvre visiblement hors du commun, qui traite de sexualité et de cannibalisme (la bande-annonce vous donnera déjà un bon avant-goût...). «Le distributeur est une major américaine qui ne veut pas être associée à ce film sulfureux, explique Didier Zuchuat, responsable du Cinerama Empire. Il nous autorise seulement quelques séances à partir de 22h30 en nocturnes de fin de semaine.» Didier Zuchuat précise aussi que des séances avaient déjà été prévues au NIFFF en 2016, avant d'être annulées à la dernière minutes.

«Grave» sera projeté les vendredis 14 et 21 juillet et les samedis 15 et 22 juillet à 22h30. Il est interdit aux moins de 18 ans, avec avertissement sur le contenu choquant.

Ton opinion