Vernier (GE): Quartier bouclé par des policiers armés
Actualisé

Vernier (GE)Quartier bouclé par des policiers armés

Les habitants d'une zone résidentielle du Lignon ont été interdits de regagner leur logement, jeudi après-midi. Les forces de l'ordre ont déployé de gros moyens pour tenter de raisonner un homme retranché chez lui.

par
hdc/tpi

«Ça fait deux heures que j'attends de rentrer chez moi. Mais personne ne nous dit rien, on ne sait pas ce qu'il se passe.» Ce travailleur de nuit qui réside au ch. Nicolas-Bogueret, dans le quartier du Lignon à Vernier (GE) a dû patienter avant de pouvoir retrouver son lit, jeudi après-midi. Pendant trois heures, la police cantonale a bouclé le quartier, empêchant tous les locataires des trois barres d'immeubles de franchir le périmètre de sécurité.

«Des hommes en cagoule patrouillaient avec des mitraillettes, raconte un témoin. C'est hyper impressionnant, surtout que le quartier est très calme habituellement.» Les forces de l'ordre se sont déployées en masse pour tenter de raisonner un homme de 77 ans. Un peu plus tôt dans la journée, il avait menacé son fils avec une arme dans son logement de l'allée numéro 28, précise le service de presse de la police cantonale.

Apeuré, le jeune homme a pris la fuite et alerté les secours. Les gendarmes ont entrepris de négocier avec le septuagénaire pour le raisonner. Sans résultat. Au moment où la brigade d'intervention est finalement entrée dans le logement, l'homme s'était déjà donné la mort. Deux heures après le drame, sur place, un calme presque absolu régnait. Les rares voisins rencontrés parlaient tous d'un homme tranquille.

Ton opinion