Vaud: Quartiers sans téléphone pendant deux semaines
Actualisé

VaudQuartiers sans téléphone pendant deux semaines

Des localités proches de Lausanne n'ont plus de connexion depuis le 28 mars à cause d'un câble abîmé. Et il en sera ainsi jusqu'au 11 avril.

par
Abdoulaye Penda Ndiaye

Des entreprises situées dans une zone industrielle de Villars-Sainte-Croix ne décolèrent pas contre Swisscom. Depuis le 28 mars, plusieurs dizaines d'entre elles sont privées de téléphone. «Il s'agit d'un dégât d'eau sur un câble qui doit être remplacé. Le dérangement touche aussi Bussigny», réagit Christian Neuhaus, de Swisscom. Selon lui, le retour à la normale est prévu dans la soirée du 11 avril.

La durée de la panne et l'absence de communication font aussi hurler les usagers. «Swisscom n'a même pas jugé utile de nous informer», déplore l'employée d'une en­treprise spécialisée dans la vente de matériel de boulangerie. La société de téléphonie se défend en rappelant que les dérangements sont signalés sur son site... internet. Mais, détail qui tue, certains clients n'ont plus accès au Net depuis la coupure.

Pour contrer les désagréments induits par cette situation, beaucoup de lésés ont eu la même trouvaille: dévier la ligne fixe sur un portable. «On prend la balle au bond comme on peut», philosophe un architecte.

Une autre société a transféré les appels vers sa succursale alémanique, qui rebascule ensuite les clients romands sur Villars-Sainte-Croix. «L'homme peut aller se promener sur la Lune et nous, on reste deux semaines sans téléphone», peste un chef d'entreprise. A court de mots assez durs, une dirigeante de PME se résigne à l'ironie: «Swisscom, c'est fantastique.»

Ton opinion