Pandémie: Quasi à l’abandon, l’app SwissCovid toujours soutenue par l’OFSP
Publié

PandémieQuasi à l’abandon, l’app SwissCovid toujours soutenue par l’OFSP

La Confédération encourage toujours la population à télécharger l’application. Mais ses jours pourraient au contraire être comptés.

L’OFSP continue de soutenir bec et ongles l’app dont les défauts n’ont pas manqué d’être relevés.

L’OFSP continue de soutenir bec et ongles l’app dont les défauts n’ont pas manqué d’être relevés.

20min/Taddeo Cerletti

La conférence de presse de l’OFSP de mardi après-midi a vu ressortir un vieux fantôme dont on n’avait plus entendu parler depuis un bail: l’application SwissCovid, l’app qui avertit les utilisateurs qui auraient été en contact rapproché avec une personne ensuite testée positive. La directrice de l’office Anne Lévy a renouvelé son appel aux téléchargements. L’outil serait toujours utile pour contenir l’épidémie, chiffres à l’appui.

Si le sujet a été abordé mardi, c’est peut-être parce que les parlementaires commencent à lâcher l’affaire. Comme le relève «24 heures», au moment de voter la modification de loi qui permettait d’aller de l’avant avec l’application, les élus avaient ajouté une petite phrase loin d’être anodine: l’app devait être supprimée si elle ne s’avérait «pas suffisamment efficace pour lutter contre l’épidémie».

Comme le note «24 heures», après de très bons débuts en termes de téléchargement, le nombre total de téléchargements ne bouge plus, et celui des utilisateurs qui ont l’app toujours active diminue, notamment en raison des défauts constatés. Idem pour les codes qui permettent d’alerter les personnes contact. La conseillère nationale verte vaudoise Léonore Porchet a d’ailleurs déposé une question au Conseil fédéral à l’ouverture de cette session. Ce dernier devra s’exprimer et donner un nouveau bilan de la réussite ou de l’échec de cette app.

(ywe)

Ton opinion