Actualisé 22.06.2015 à 08:32

SuisseQuatorze milliards d'excédent commercial

Selon les chiffres de la Banque nationale suisse, la balance des transactions du pays au 1er trimestre est bien plus excédentaire que celle enregistrée pour la même période de 2014.

La balance des transactions courantes de la Suisse a dégagé un excédent de 14 milliards de francs au 1er trimestre. Le montant est supérieur de 5 milliards de francs à celui établi lors des trois premiers mois de 2014.

Cette évolution favorable s'explique principalement par l'excédent de recettes de 1 milliard de francs des revenus primaires, à savoir les revenus du travail et des capitaux, a indiqué lundi la Banque nationale suisse (BNS). Au 1er trimestre de l'année dernière, ils avaient enregistré un excédent de déficit de 3 milliards.

L'excédent de recettes dans les échanges de marchandises a augmenté de 2 milliards de francs à 12 milliards. Il a reculé de 1 milliard à 5 milliards de francs dans les échanges de services. Dans les revenus secondaires (transferts courants), l'excédent de dépenses est resté stable à 5 milliards de francs.

Entreprises à l'étranger

Dans le compte financier, l'acquisition nette d'actifs financiers s'est montée à 87 milliards de francs contre 7 milliards un an plus tôt. Cette hausse vient notamment des réserves monétaires, qui ont atteint 59 milliards de francs. Les investissements directs ont enregistré une acquisition nette d«actifs financiers de 6 milliards de francs, contre 4 milliards au premier trimestre 2014.

Les entreprises suisses ont augmenté leur capital social à l'étranger de 10 milliards de francs. Elles ont cependant réduit de 11 milliards les crédits accordés à l'étranger et réinvesti des bénéfices à hauteur de 6 milliards dans des filiales domiciliées à l'étranger.

L'accroissement net des passifs s'est quant à lui inscrit à 81 milliards, soit 15 milliards de moins sur un an.

Les actifs à l'étranger se sont repliés de 63 milliards de francs à 4180 milliards. Ce recul vient avant tout des pertes de change. Le stock des passifs vers l'étranger a progressé de 57 milliards, pour atteindre 3484 milliards de francs. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!