Actualisé 11.07.2007 à 16:21

Quatorze morts en Argentine à cause du froid

Buenos Aires - La vague de grand froid, qui sévit en Argentine a fait au moins 14 morts depuis lundi, a-t-on appris mercredi.

Des températures négatives (en degrés Celsius) ont été enregistrées dans une grande partie du pays.

L'organisation non gouvernementale Red Solidaria (Réseau solidaire) a indiqué que sept personnes au moins étaient mortes d'hypothermie dans le centre du pays à Rosario et Cordoba, deux autres à Chubut dans le sud et une dernière à Buenos Aires. Un homme de 48 ans est également mort de froid à Berisso, près de Buenos Aires, a indiqué de son côté la police.

A San Juan (nord-ouest) une femme et ses deux enfants ont trouvé la mort après avoir été intoxiqués par du monoxyde de carbone émanant d'un chauffage défecteux, selon les autorités locales. Le froid devrait se maintenir au moins jusqu'à la fin de la semaine et ce bilan pourrait donc s'alourdir.

Les autorités de la capitale argentine ont ouvert des centres d'hébergement pour quelque 400 sans abri dans la nuit de mardi, un chiffre jugé très insuffisant par les ONG, qui estiment à quelque 30 000 le nombre de personnes vivant dans la rue en Argentine.

Quelque 220 écoles primaires et secondaires ont du interrompre leurs cours, faute de chauffage, alors que le gouvernement a demandé à la population d'économiser l'énergie pour faire face à la demande croissante de gaz et d'électricité qui dépasse l'offre existante.

Il a également interrompu la vente de GNC (gaz naturel comprimé) aux propriétaires de véhicules roulant au gaz, afin de réserver ces quantités au chauffage des particuliers.

Lundi, la neige était tombée sur la capitale argentine, pour la première fois depuis 1918. En soirée, une mince couche de neige avait blanchi les toits et les parcs de la capitale argentine, avant de disparaître mardi matin. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!