Actualisé 09.11.2006 à 11:23

Quatorze morts et 66 blessés dans cinq attentats à Bagdad

Quatorze Irakiens, dont un soldat, ont été tués jeudi matin dans cinq attentats à Bagdad.

Les violences ont repris dans la capitale après une brève accalmie due au couvre-feu imposé pour le verdict de Saddam Hussein dimannche dernier.

Trois civils sont morts et 19 blessés dans l'explosion d'une bombe dans un marché de fripes, a indiqué une source à l'hôpital al- Kindi, à Bagdad. La bombe était dissimulée dans un sac plastique.

Cinq civils ont été tués et 25 blessés lorsqu'un kamikaze a fait exploser sa voiture au moment où des habitants d'un quartier de l'est de Bagdad se rassemblaient pour constater les dégâts occasionnés par la chute d'obus sur un complexe commercial.

Trois civils sont morts et 19 ont été blessés dans l'explosion d'une bombe dans un marché de fripes, a indiqué une source à l'hôpital al-Kindi, à Bagdad. La bombe était dissimulée dans un sac plastique. Deux civils ont été tués et six blessés dans l'explosion d'une voiture piégée près de la faculté des beaux-arts, dans le nord de Bagdad.

Un soldat est mort et quatre civils blessés lorsqu'une bombe a explosé au passage d'une patrouille militaire, rue Palestine, dans le centre de la capitale.

Par ailleurs, dans le sud du pays, un civil a été tué et trois autres blessés dans l'explosion d'une bombe dans une localité du nord-est d'Amara (à 365 km au sud Bagdad), selon une source de sécurité.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!