Actualisé 26.10.2009 à 10:18

Afghanistan

Quatorze personnes tuées dans des accidents d'hélicoptères

Deux accidents d'hélicoptère ont entraîné la mort de quatorze personnes au sud et à l'ouest de l'Afghanistan, a annoncé la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf).

Onze soldats et trois civils américains ont trouvé la mort dans ces accidents, qui n'ont pas été provoqués par des tirs ennemis, selon l'Otan.

Sept soldats et trois civils ont péri dans la chute de leur hélicoptère dans l'ouest du pays, après une opération contre des insurgés talibans qui a fait une dizaines de morts parmi les islamistes. Cet accident a également fait 26 blessés - 11 soldats et un civil américain et 14 soldats afghans.

L'hélicoptère «s'est écrasé pour des raisons non confirmées dans l'ouest de l'Afghanistan», mais la cause du crash «ne serait pas due à une action ennemie», selon le communiqué.

Une source anonyme au sein de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) a précisé que le crash est survenu dans la province de Badghis, région où l'activité des talibans, essentiellement liée à la production de l'opium, a fortement augmenté ces derniers mois.

L'accident présumé s'est produit après une opération conjointe des forces afghanes et internationales, qui avaient «fouillé un bâtiment suspecté d'abriter des insurgés menant des activités liées au trafic de drogue», avait indiqué l'Isaf dans un précédent communiqué qui ne fournissait pas encore de bilan.

Une collision en vol

Un peu plus tôt, l'Isaf avait fait état de quatre morts dans une collision entre deux appareils de l'Otan survenue dans le sud de l'Afghanistan. Tous sont des militaires américains.

Une porte-parole de l'Isaf a dit ne pas être en mesure de donner plus de précisions sur les victimes et les lieux des deux incidents.

Un porte-parole des talibans, Qari Yousuf Ahmadi, a affirmé que les trois engins avaient été abattus par ses hommes.

«Dans la province du Helmand (sud), des hélicoptères des forces internationales étaient en l'air, nous avons tiré sur l'un deux qui a heurté le second et tous deux sont tombés», a-t-il déclaré à l'AFP par téléphone. Et dans la province de Badghis (ouest), «nous avons abattu un hélicoptère Shinook, tuant 24 soldats étrangers», a-t-il ajouté.

Les talibans sont connus pour exagérer les bilans de leurs opérations, voire s'attribuer des actions qu'ils n'ont pas commises.

Les décès de lundi portent à 435, dont 267 Américains, le nombre des soldats étrangers tués en Afghanistan depuis le début de l'année, selon un comptage établi par l'AFP à partir du site internet spécialisé www.icasualties.org. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!