Actualisé 19.01.2010 à 13:29

Meurtre d'un supporter

Quatorze supporteurs serbes accusés de meurtre aggravé

La justice serbe a formellement accusé mardi quatorze supporteurs du Partizan Belgrade de «meurtre aggravé» dans l'affaire de la mort du supporteur français Brice Taton, fin septembre à Belgrade, a annoncé l'agence Beta.

Le Procureur de Belgrade a déposé l'acte d'accusation à l'encontre des 14 «co-auteurs» de ce meurtre du «citoyen français Brice Taton, pleinement conscients de leur acte et de sa nature criminelle, commis de manière sauvage», a indiqué son porte-parole, Tomo Zoric.

Une quinzième personne est pour sa part accusée d'avoir «aidé» les auteurs de ce meurtre et comparaîtra libre, a précisé Beta.

Deux des quatorze personnes sont en cavale depuis le drame et font l'objet d'un avis de recherches. Le Procureur a proposé dans son acte d'accusation qu'ils soient jugés par contumace, selon l'agence.

Les douze autres «co-auteurs» sont par contre en détention.

Brice Taton, 28 ans, était venu à Belgrade le 17 septembre 2009 soutenir l'équipe de football de Toulouse, qui affrontait le Partizan de Belgrade, dans le cadre de l'Europa league.

Quelques heures avant la rencontre, le jeune Français avait été sauvagement agressé dans le centre de Belgrade. Il est mort le 29 septembre, après douze jours d'agonie.

Cette affaire avait suscité une intense émotion en France, mais aussi en Serbie.

Selon le quotidien Blic, le procès des accusés pourrait s'ouvrir fin février ou début mars.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!