France: Quatre ans de prison requis contre Pasqua
Actualisé

FranceQuatre ans de prison requis contre Pasqua

L'avocat général de la Cour de justice de la République (CJR) a requis jeudi quatre ans de prison, dont deux avec sursis, à l'encontre de Charles Pasqua.

Charles Pasqua risque jusqu'à 200'000 euros d'amende, soit quelque 300'000 francs, et quatre ans de prison.

Charles Pasqua risque jusqu'à 200'000 euros d'amende, soit quelque 300'000 francs, et quatre ans de prison.

L'ancien ministre français de l'intérieur est jugé pour trois affaires de corruption présumée.

L'avocat général Yves Charpenel a également demandé 200'000 euros d'amende (286'000 francs) et une interdiction de mandats électifs.

Charles Pasqua est jugé par la CJR, une juridiction d'exception, pour des faits de corruption passive dans l'autorisation d'exploitation du casino d'Annemasse, qui aurait permis de financer plus tard son parti, le Rassemblement pour la France (RPF).

Il est aussi accusé de complicité et recel d'abus de bien sociaux dans les affaires des contrats de la Sofremi, société de matériel de police liée à l'Intérieur, et de l'autorisation du déplacement du siège de GEC-Altsthom. Le verdict doit être rendu vendredi à la mi-journée. (ap)

Ton opinion