Election à la municipalité de Renens: Quatre candidats en lice
Actualisé

Election à la municipalité de RenensQuatre candidats en lice

Quatre candidats sont en lice pour l'élection complémentaire à la municipalité de Renens.

Un socialiste, un UDC, un membre de Fourmi Rouge (POP) et du centre-droite s'affronteront le 29 mars pour succéder à Jacques Depallens (Fourmi Rouge).

Le municipal a quitté fin janvier son poste de directeur de la sécurité sociale suite à des tensions persistantes avec son équipe. Quatre candidatures étaient parvenues au greffe communal lundi, à l'échéance du délai pour le dépôt des listes.

A droite et à gauche

Cette élection complémentaire donnera un avant-goût des communales de 2011. Le mouvement d'extrême-gauche Fourmi Rouge tentera de conserver le siège du démissionnaire en présentant Jean- Pierre Rouyet, président du groupe au Conseil communal. Mais cette candidature sera attaquée à gauche comme à droite.

Le Rassemblement du centre-droite de Renens (RCDR) se verrait bien regagner un troisième mandat à la municipalité. Pour y parvenir, cette alliance radicale-libérale lance l'ingénieur Jean-Marc Dupuis, conseiller communal depuis 1998. Elle a opté pour un libéral, les deux sièges du RCDR étant occupés par des radicaux.

Cette candidature pourrait être affaiblie par l'entrée en lice de l'UDC, qui a coup sur coup créé une section locale et décidé de présenter Jérôme Tendon, 35 ans. Le parti veut profiter du 1er tour pour faire connaître son candidat, sans expérience politique, et se positionner en vue de l'échéance de 2011.

Gauche majoritaire

Quelle que soit l'issue de l'élection du 29 mars, la gauche - qui détient cinq sièges sur sept - conservera la majorité. Mais les socialistes attaqueront le siège popiste avec Daniel Rohrbach. Ce dessinateur technique est le président du parti renanais. Un deuxième tour est prévu le 17 mai. (ats)

Ton opinion