Humiliations dans un EMS: Quatre ex-employées inculpées à Zurich
Actualisé

Humiliations dans un EMSQuatre ex-employées inculpées à Zurich

Quatre ex-collaboratrices d'un EMS zurichois ont été inculpées pour avoir filmé et photographié des pensionnaires dans des situations humiliantes.

Le Ministère public requiert des peines pécuniaires avec sursis et des amendes, a-t-il indiqué lundi.

Un cinquième ex-collaborateur a déjà été condamné par ordonnance pénale à une peine pécuniaire avec sursis de 30 jours à 50 francs et à une amende de 500 francs. Il avait photographié une habitante de l'EMS alors qu'elle dormait.

Les quatre autres ex-employées du home communal Entlisberg sont accusées d'avoir violé la sphère privée des retraités. Les soupçons d'agressions et de lésions corporelles ne se sont pas vérifiés, a indiqué le Ministère public du canton de Zurich dans un communiqué.

Le Ministère public fonde son accusation sur six films et photographies retrouvés aux domiciles des soignants. On y voit parfois des retraités nus. Six autres images ont été retrouvées, mais elles n'ont pas été intégrées dans l'acte d'accusation, car les pensionnaires qu'on y voit n'ont pas déposé plainte.

Une affaire qui a choqué

L'affaire avait fait grand bruit en février dernier. On avait alors appris qu'une plainte avait été déposée contre cinq collaborateurs de l'EMS Entlisberg, un centre de soins de la ville de Zurich qui peut accueillir 330 retraités.

Trois des collaboratrices avaient été licenciées immédiatement. Les deux autres employés avaient déjà quitté l'établissement ou remis leur démission avant que l'affaire n'éclate.

Les quatre accusées comparaîtront devant le Tribunal de district de Zurich. La date du procès n'est pas encore connue. (ats)

Ton opinion