Autriche: Quatre jeunes interpellés après des incidents dans l'ancien camp nazi d'Enbensee
Actualisé

AutricheQuatre jeunes interpellés après des incidents dans l'ancien camp nazi d'Enbensee

La police autrichienne a interpellé quatre jeunes cagoulés soupçonnés d'avoir tiré samedi avec un pistolet à billes en plastique sur deux visiteurs français de l'ancien camp de concentration nazi d'Ebensee, dont un survivant de l'Holocauste.

Les quatre jeunes garçons, âgés de 14 à 16 ans et habitant dans la région, ont avoué avoir tiré sur les visiteurs français pour «leur faire peur», selon Alois Lissl, directeur de la sécurité de la province de Haute Autriche. Ils ont aussi reconnu avoir crié «Heil Hitler» et «Sieg Heil», le salut hitlérien, en direction d'un groupe italien qui visitait le camp mais ne sont pas soupçonnés d'appartenir à un groupe néo-nazi.

Alois Lissl a ajouté que les jeunes seraient relâchés lundi soir. Aucune décision sur leur inculpation ne sera prise avant une enquête complète a-t-il dit.

Les incidents s'étaient produits samedi avant une cérémonie commémorant la libération du camp d'Ebensee, qui était lié au camp de concentration de Mauthausen. Environ la moitié des 200.000 prisonniers du camp et des camps affiliés furent gazés par les nazis, battus à mort ou forcés à travailler jusqu'à succomber.

Willi Mernyi, chef du groupe qui organisait la cérémonie, a déclaré qu'un représentant du groupe de Français lui avait confié qu'un rescapé de l'Holocauste avait été blessé à la joue et qu'un autre membre du groupe avait été atteint au front par une bille. D'après Alois Lissl, le groupe est parti sans porter plainte.

Le chef de la diplomatie allemande Michael Spindelegger a dénoncé ces incidents, estimant que de «telles provocations sont inacceptables et ne peuvent être tolérées». (ap)

Ton opinion