Actualisé

Heurts au YémenQuatre manifestants tués par l'armée

Des soldats de l'armée ont tué quatre manifestants, au Yémen, vendredi.

Quatre manifestants ont été tués par des tirs de soldats sur des manifestants vendredi dans la localité de Semla, à 170 km au nord de Sanaa, a annoncé un responsable local. Sept autres ont été blessés.

«Deux des neuf blessés ont succombé», a dit à l'AFP ce responsable de l'administration locale, ajoutant que le nombre de tués était désormais de quatre.

Auparavant, un responsable de la rébellion chiite avait affirmé que deux manifestants avaient été tués et neuf autres blessés «par des tirs de soldats tenant une position militaire contre une manifestation réclamant le départ du président Ali Abdallah Saleh».

Sur son site internet, la rébellion chiite a affirmé que les tirs venant de cette position militaire avaient fait «des dizaines de victimes entre tués et blessés», sans donner de bilan précis.

Plus de 250'000 déplacés

La rébellion des zaïdites (les adeptes d'une branche du chiisme) dans le nord du Yémen a rejoint le mouvement de protestation à travers le pays qui exige depuis plusieurs semaines le départ du président Saleh, au pouvoir depuis 32 ans.

A l'appel de la rébellion, plusieurs manifestations ont eu lieu ces derniers jours dans la partie nord du pays, où les zaïdites sont bien implantés, notamment dans leur fief de Saada, à 200 km au nord de la capitale.

Fin février 2010, un cessez-le-feu entre rebelles et gouvernement avait mis fin à un cycle de six mois de combats dans cette région. Depuis 2004, les affrontements entre rebelles et armée ont fait plusieurs milliers de tués et plus de 250'000 déplacés.

(ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!