Quatre mois de prison pour avoir «lessivé» le chat de son amant
Actualisé

Quatre mois de prison pour avoir «lessivé» le chat de son amant

Une Galloise a écopé d'une peine de quatre mois de prison avec sursis pour avoir enfermé dans la machine à laver en marche le chat de son amant qui l'avait abandonnée pendant l'été.

Le félin, âgé de six ans, est décédé d'un arrêt cardiaque.

Dans son verdict, le juge lui a interdit à vie de posséder un animal de compagnie. La jeune femme, qui souffre de dépression, a expliqué au tribunal qu'elle s'était disputée avec son compagnon juste avant son départ. (ats)

Ton opinion