Football: Quatre mois de prison pour des fans de Leicester
Actualisé

FootballQuatre mois de prison pour des fans de Leicester

Des heurts avaient éclaté mardi entre la police et les supporters anglais, en marge du match de Ligue des champions à Madrid.

Plusieurs dizaines de supporters ont affronté mardi soir des policiers anti-émeutes la place la plus touristique de Madrid. (Jeudi 13 avril 2017)

Plusieurs dizaines de supporters ont affronté mardi soir des policiers anti-émeutes la place la plus touristique de Madrid. (Jeudi 13 avril 2017)

AFP

Huit supporters de Leicester ont été condamnés à quatre mois de prison pour des désordres à Madrid, en marge du match entre l'Atletico et leur club en Ligue des champions, a-t-on appris jeudi auprès d'un porte-parole de la cour d'appel de la capitale espagnole.

Nombreuses condamnations

«Un procès rapide a été organisé. Il s'agit d'une procédure impliquant une reconnaissance de culpabilité qui permet de réduire la peine d'un tiers», a déclaré ce porte-parole à l'AFP.

Huit supporters ont été condamnés pour des désordres et dans ce groupe, six l'ont aussi été pour «attentat contre personne dépositaire de l'autorité publique».

Plusieurs autres, dont le nombre n'a pas été précisé, ont aussi été condamnés pour des blessures aux agents.

Peines avec sursis

En Espagne les peines inférieures à deux ans ne sont pas exécutées et équivalent donc à de la prison avec sursis.

Le juge en charge du dossier a également entendu six policiers.

Plusieurs dizaines de supporters échauffés ont affronté mardi soir des policiers anti-émeutes, sur la Plaza Mayor, la place la plus touristique de Madrid, à la veille de la rencontre.

Plusieurs blessés

Les heurts ont fait des blessés légers dans les deux camps, selon les services d'urgences municipales (Samur).

Un porte-parole a déclaré qu'ils avaient soigné «trois policiers et deux supporters anglais, pour des contusions, des coups, personne n'a été conduit à l'hôpital».

Une vidéo des affrontements

Les huit hommes dont l'âge et la nationalité n'ont pas été précisés par le porte-parole de la cour ont passé près de 40 heures au commissariat avant d'être déférés à la justice vers 10h00 (08h00 GMT) jeudi. Ils ont ensuite été entendus.

Mercredi en fin d'après-midi, à quelques heures du match, de nouveaux heurts sont intervenus, selon la police, qui a annoncé deux nouvelles arrestations. Un des deux hommes arrêtés à cette occasion a été déféré jeudi après midi et mis en examen pour avoir allumé un fumigène.

Défaite de Leicester

Des images diffusées par plusieurs médias jeudi montrent ces heurts et des policiers anti-émeutes armés de bâtons qui frappent des supporters pour les chasser. Interrogé par l'AFP le porte-parole judiciaire n'avait pas d'informations sur d'éventuelles plaintes pour violence policière.

«Aucun d'entre eux n'a évoqué la question», a déclaré le porte-parole. L'Atletico Madrid et Leicester se sont affrontés mercredi soir en quart de finale aller de Ligue des champions, au stade Vicente-Calderon. Le club espagnol s'est imposé 1 à 0 avant le retour mardi en Angleterre. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion