05.10.2020 à 11:36

PhotographieVevey va conserver quatre oeuvres du Festival Images

Pour faire vivre son label «ville d’images» entre deux biennales, la commune gardera quatre oeuvres de l’édition 2020. Elles seront visibles jusqu’en septembre 2022.

Parmi les 4 oeuvres qui vont rester jusqu’en 2022, «All That Life Can Afford» de Matt Stuart (UK) sur la façade de la Salle del Castillo. 

Parmi les 4 oeuvres qui vont rester jusqu’en 2022, «All That Life Can Afford» de Matt Stuart (UK) sur la façade de la Salle del Castillo.

Emilien Itim

La Ville de Vevey conserve quatre œuvres de l’édition 2020 du Festival Images. Les créations artistiques perdureront sur le domaine public jusqu’à la prochaine biennale des arts visuels prévue en septembre 2022.

Pour faire vivre son label «ville d’images» entre deux biennales, la commune gardera les quatre oeuvres suivantes: «Ice, Birds and Fire» de Batia Suter (CH/NL) sur la façade de la caserne des pompiers, «All That Life Can Afford» de Matt Stuart (UK) sur la façade de la Salle del Castillo, ainsi que «Alternative Moons» de Robert Pufleb & Nadine Schlieper (DE), sur Les Galeries du Rivage.

La «Table de ping-pong» du Parc du Panorama, revêtue des images de la série TTP de Hayahisa Tomiyasu (JP) restera également en place pendant deux ans, annonce la Municipalité lundi. L’Hôtel des Trois Couronnes qui conserve traditionnellement une œuvre sur sa façade entre deux éditions gardera lui l’installation monumentale «The Pillar» de l’Anglais Stephen Gill.

Les autorités se réjouissent du fait que la manifestation, qui présentait une cinquantaine de projets en extérieur et en intérieur ait pu accueillir plus de 35’000 visiteurs en trois semaines, malgré la situation sanitaire du Covid-19. Pour les seules visites en intérieur, les organisateurs ont totalisé plus de 180'000 entrées cumulées.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!