Actualisé 25.01.2013 à 13:00

IrakQuatre personnes tuées après des tirs de l'armée

Quatre personnes ont été tuées et 19 autres blessées lorsque l'armée irakienne a ouvert le feu vendredi, apparemment pour disperser une manifestation anti-gouvernementale à Falloujah

Les manifestants se dirigeaient vers une zone de l'est de Falloujah mais ont été bloqués par des soldats, a indiqué un capitaine de l'armée irakienne. Ils ont commencé à lancer des bouteilles d'eau en direction des soldats, qui ont alors ouvert le feu, selon cet officier. Un médecin du principal hôpital de Falloujah, situé à 60 km à l'ouest de Bagdad, a confirmé le bilan.

On ignorait dans l'immédiat si les soldats avaient tiré sur la foule ou en l'air. Ces morts sont les premiers à imputer aux forces de sécurité irakiennes depuis le début, il y a un mois, d'une vague de manifestations de la minorité sunnite qui proteste contre la politique du gouvernement de Nouri al-Maliki, dominé par la majorité chiite.

Les sunnites ont commencé à manifester dans l'ouest et le nord de l'Irak, dans des zones où ils sont majoritaires, quelques jours après l'arrestation le 20 décembre de gardes du corps du ministre sunnite des Finances, Rifaa al-Issawi. Pour apaiser les manifestants, les autorités irakiennes ont annoncé mardi la libération de 888 détenus en deux semaines. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!